Ministère de l'éducation nationale et de la formation professionnelle jQuery Tabs Demo | Papermashup.com


Education/Examens d’Etat

Le MENFP satisfait de l’évaluation de la 4e A.F.

 

Pour la première fois s’est tenue une évaluation nationale pour les élèves de la 4e année fondamentale, conformément aux dispositions 3 et 4 de l’Arrêté présidentiel du 2 septembre 2014 portant sur la réorganisation des écoles de la République. Environ 400 mille enfants ont subi des épreuves de mathématiques, de français et de créole.

 

   

Pour le titulaire du MENFP, M. Nesmy Manigat, cette évaluation réussie a permis de montrer « qu’on peut faire de grandes choses avec peu de moyens ».

Remerciant tous les acteurs qui ont contribué à la réussite de l’opération, le ministre Manigat a insisté sur l’importance de cette évaluation à la fin du 1er cycle fondamental (4ème année fondamentale), lors d’une conférence de presse bilan  organisée le 2 juin en cours. Les données obtenues vont permettre au ministère d’apporter les correctifs nécessaires concernant le processus d’enseignement apprentissage sur le terrain, a ajouté le ministre.

Il s’agissait, en effet, précise le numéro Un du MENFP, de jauger les connaissances acquises par les élèves de la 4e Année Fondamentale dans les disciplines retenues pour cet exercice. En quelle(s) matière(s) l’élève a échoué ? Pourquoi il a échoué ? Quelle est la performance des enseignants en salle de classe ? , ce sont autant de questions qui vont aider le ministère à orienter les initiatives en matière de formation des maitres et d’encadrement des élèves, a souligné le ministre Manigat.

Déjà deux semaines avant cette évaluation organisée le 29 mai 2015, la Direction générale avait précisé par circulaire aux différents agents éducatifs qu’il s'agit d'une évaluation diagnostique devant permettre au MENFP de vérifier les compétences installées des élèves et d'identifier les lacunes dans les apprentissages scolaires. Et qu’en aucun cas, cette évaluation ne remplace celle organisée ordinairement au sein de l'école en fin d'année scolaire. Chaque établissement est appelé en ce sens à organiser comme d'habitude ses examens de passage qui détermineront l’accès de l’élève en classe supérieure, écrit le DG, Renold Telfort, dans sa note.


Le choix des matières ciblées
Les mathématiques, le français et le créole,  matières sur lesquelles a porté cette évaluation sont basiques et pèsent lourdement sur le parcours scolaire des enfants, a indiqué le ministre Manigat. Un enfant qui ne maitrise pas les notions de ces trois matières aura toutes les peines du monde à évoluer normalement dans le système éducatif. Les mathématiques donnent une ouverture vers les enseignements scientifiques et technologiques ; les langues, via lecture et écriture, permettent de comprendre, à ce niveau, les autres disciplines d’enseignement.

Etat d’avancement des examens officiels
Après cette évaluation des élèves de la 4e A.F., le MENFP met le cap vers les épreuves officielles de la 9e A.F. qui seront organisées du 22 au 24 juin, selon le calendrier officiel des examens d’Etat, a informé le ministre. Les candidats sont au nombre de 205 000, suivant les chiffres communiqués par le BUNEXE à date.

Quant au bac unique, il se tiendra du 29 juin au 3 juillet. Environ 73 mille candidats seront attendus à ces épreuves.

Le port de l’uniforme est toujours encouragé, rappelle le ministre Manigat qui souligne à nouveau que seuls les enseignants seront recrutés comme surveillants, puis comme correcteurs pour la fiabilité du processus. Il appelle tous les acteurs à apporter le soutien pour le bon déroulement de ces opérations.



 

 

Bureau de presse/MENFP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2015 © MENFP