Ministère de l'éducation nationale et de la formation professionnelle jQuery Tabs Demo | Papermashup.com


Education/Assises CNLEM

Tenue de la 2ème phase des Assises sur la Cause nationale de lecture, écriture et Mathématiques

 

L’université de Limonade a accueilli la deuxième phase des Assises sur cette Cause, ce jeudi 15 septembre 2016. Cette activité conduite par le ministère de l’Education et de la Formation professionnelle (MENFP) a réuni les principaux acteurs et partenaires de la démarche mobilisés pour l’atteinte des objectifs. C’est le Directeur général du MENFP, Louis Mary Cador, qui a procédé au lancement des travaux.

   

Prenant la parole, au nom du Ministre DORSONNE, le directeur général du MENFP a salué la mobilisation des partenaires autour de cette initiative. La qualité des échanges et l’engagement des acteurs et partenaires, lors des premières  Assises tenues le 13 septembre, laisse augurer, a-t-il dit, des perspectives intéressantes pour les enfants.

Estimant que la Cause nationale de lecture, écriture et mathématiques (CNLEM) est la plus belle des causes, la plus noble, parce qu’elle est celle de l’éducation, de l’encadrement de nos tout-petits afin qu’ils maitrisent les fondamentaux pour le chemin du savoir.

Rappelant que les faiblesses en lecture représentent un handicap majeur pour la réussite ultérieure de nos élèves, le numéro 2 du MENFP souligne que ce mouvement national pour une Cause commune autour de cette problématique entend tirer la sonnette d’alarme et amorcer effectivement ce virage effectif vers la qualité de l’éducation.

Mobiliser toutes les forces vives de la Nation afin d’aider les enfants à réussir leurs apprentissages de base est l’un des objectifs essentiels de cette Cause, a précisé le Directeur général qui en a profité au cours de sa présentation pour retracer l’historique de la CNLEM et les actions engagées pour la reprise en main du processus enseignement apprentissage dans ces trois disciplines de base.

Partenaire du MENFP dans cette Cause, l’USAID, représenté par Mme Jennifer Graetz, a confirmé son accompagnement  au MENFP pour la CNLEM et confirmé son soutien à l’ensemble des intitiatives.
Plus d’une centaine de personnes prenant part à ces Assises ont pu produire des réflexions en atelier sur les meilleures stratégies d’accompagnement des enseignants en salle de classe pour des activités de remédiation.
Notons que des présentations scientifiques sur l’importance de lecture et de l’écriture ont précédé ces travaux et alimenté les débats entre les participants. Mme Josephina VIGIL, Rose Angela BANDO, Christine LOW ont partagé avec l’assistance certains travaux et recherches dans le domaine de la litéracie et de la numéracie dont les résultats sont probants jusqu’à date.

 

L’expérience de MATENWA à La Gonâve a été, en ce sens, particulièrement enrichissante pour l’assistance dont un académicien de la langue créole, M. Emmanuel Bazile, a salué les résultats par son apport innovant mettant l’emphase sur plusieurs méthodes d’apprentissage de lecture, selon lui.

Interrogé à l’issue des Assises, la plupart des participants ont salué cette initiative du MENFP et souhaité qu’il ait un suivi effectif pour l’atteinte des objectifs fixés pour l’amélioration des apprentissages dans les disciplines de base de la lecture, écriture et mathématiques car, « C’est notre Cause à tous » !.


Bureau de presse/MENFP

Loading image. Please wait

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2016 © MENFP