Ministère de l'éducation nationale et de la formation professionnelle jQuery Tabs Demo | Papermashup.com


Education/ Célébration de la Journée international de la langue maternelle

Le MENFP, L’Académie du créole haïtien et la Faculté de linguistique appliquée s’engagent dans un partenariat pour la promotion du Créole

 

Pour la 16ème Journée internationale de la célébration de la langue maternelle à travers le monde, ce 21 février, trois institutions s’accordent pour promouvoir la langue maternelle haïtienne par un ensemble d’initiatives dont la traduction des documents du site WIKIPEDIA en Créole. Une occasion également pour les académiciens de faire un bilan des actions déjà entreprises depuis le lancement officiel de leurs activités.

 

 

 

 

 

« Il n’y aura pas une école haïtienne de qualité tant que les enseignants et les élèves ne maitriseront pas leur langue maternelle, c’est-à-dire le créole », c’est en ces termes que le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), Nesmy Manigat, s’est adressé à l’assistance, lors  d’une conférence de presse organisée à la Faculté de linguistique appliquée, ce vendredi 20 février, à la veille de la célébration de la Journée internationale de la Langue maternelle.

Entouré des membres de l’Académie du Créole haïtien et du doyen de la Faculté de linguistique appliquée (FLA), le titulaire du MENFP a réaffirmé son soutien aux travaux de l’Académie et de la FLA visant la promotion du Créole. Nesmy Manigat a donné la garantie aux responsables de la Faculté de Linguistique appliquée et aux académiciens haïtiens qu’ils pourront grandement miser sur l’appui financier du MENFP pour mener leurs travaux.

Wikipédia en créole
Déjà, le ministère de l’Éducation nationale prévoit un financement pour la traduction en Créole de tous les documents importants du site Wikipédia. Un mandat qui sera confié à l’Académie du créole haïtien et la Faculté linguistique appliquée (FLA) qui seront chargés d’exécuter ledit projet au bénéfice de la société haïtienne, particulièrement des écoliers qui pourront avoir à toute une documentation riche dans leur langue maternelle, a annoncé le ministre MANIGAT.

La traduction créole de cette encyclopédie en ligne permettra aux élèves et enseignants haïtiens l’accès, dans leur langue maternelle, à une immense source d’informations scientifiques, historiques et littéraires. Ce qui viendra en supplément à l’enseignement diffusé dans les salles de classe, a indiqué le numéro Un du MENFP. Il envisage d’appuyer dans cette même perspective « haitipédia », un autre site diffusant et actualisant des informations se rapportant exclusivement à Haïti.

Accompagner le MENFP dans la réforme curriculaire
Nesmy Manigat a invité par ailleurs la FLA et l’Académie à accompagner le MENFP dans les actions engagées pour la réforme éducative en cours, notamment la réforme curriculaire qui suppose des aménagements linguistiques avec une place plus prépondérante du Créole dans l’enseignement. Le MENFP veut prendre cette option en tenant compte du fait que des expériences mondialement connues et reconnues prouvant que l’enseignement dans la langue maternelle aide les enfants à mieux maitriser les matières mais aussi à apprendre avec plus de facilité d’autres langues.

Des annonces, dans l’ensemble, bien accueillies par les représentants des deux institutions qui font front commun pour la défense et la promotion du Créole. Un véritable partenariat est donc lancé entre la FLA, le MENFP et l’Académie pour la valorisation du Créole.

Notons que plusieurs membres de l’Académie, Michel Degraff, Rogeda Dorcé Dorcil, Pauris Jean-Baptiste, et Jocelyne Trouillot, ont profité de l’occasion pour faire un bilan de leurs actions depuis la naissance de l’institution. Le président du conseil d’administration de l’Académie du Créole haïtien, Pauris Jean-Baptiste, donnant lecture au message de circonstance de l’Académie pour la Journée internationale de la langue maternelle, a présenté certains objectifs clés qui vont guider les actions de l’Académie :  faire pénétrer le créole dans les institutions publiques, développer la terminologie dans les différents domaines d’activité, défaire l’idéologie voulant ériger le créole comme barrière à l’apprentissage et au fonctionnement des institutions d’Etat, soutenir l’Etat dans la rédaction créole de ses documents et dans la traduction des Lois existantes. 


 

  Bureau de presse

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2013 © MENFP