Ministère de l'éducation nationale et de la formation professionnelle jQuery Tabs Demo | Papermashup.com


MENFP/MJSAC/Campagne éducation civique

Les artistes engagés invitent les jeunes à s’investir davantage dans des actions positives

 

Belo, BIC et Jean Jean Roosevelt, trois des dix artistes impliqués dans la Campagne d’éducation civique et aux valeurs citoyennes lancée conjointement par le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) et le ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique (MJSAC) ont lancé ce mardi 28 avril un nouvel appel aux jeunes à participer aux concours de musique et littéraire afin de mettre en valeur leurs talents et s’impliquer davantage dans des choses de l’esprit.


   

Environ un mois et demi depuis le lancement de la Campagne d’éducation civique, les artistes engagés continuent leur action de sensibilisation auprès des jeunes pour le renouvellement des valeurs de tolérance, de respect de l’autre, de dialogue et de partage tout en prônant la non-violence.

Lors d’un point de presse donné ce mardi 20 avril 2015 au bureau central du MENFP, Belo, BIC et Jean Jean Roosevelt ont insisté sur la nécessité pour les jeunes d’adopter un comportement responsable et citoyen et de s’adonner à des pratiques saines et enrichissantes pour l’esprit.

Les concours de musique et littéraire « Kenbe tèt ou » s’inscrivent dans cette dynamique, estiment-ils, à travers la vision exprimée par les organisateurs qui veulent mieux encadrer les jeunes pour la renaissance des valeurs citoyennes et lutter contre la violence à l’école. C’est ce qui explique, disent-ils, leur implication dans la Campagne.

Apporter des réponses ponctuelles et structurantes face aux dérives
Les notions de vivre-ensemble, de solidarité, du goût de l’effort, de l’assiduité au travail, de sens de responsabilité et de respect mutuel retrouvées dans le thème des concours constituent la toile de fond de leur musique et des principes partagés par ces artistes qui pensent que le renouveau du pays doit passer par là et que les jeunes ont un rôle essentiel à jouer dans cette perspective.

Même engagement du côté du directeur de l’enseignement secondaire du MENFP qui rappelle les objectifs et les attentes du ministère par cette démarche. Joseph Maurice Job cite l’ensemble des actions déjà entreprises par le MENFP en vue d’apporter des réponses ponctuelles et structurantes à la fois par rapport aux dérives constatées, le périclitement des valeurs et la montée de la violence à l’école.

Le partenariat initié par le ministère avec notamment la Faculté des sciences humaines et l’association des psychologues, la création de la police éducative EDUPOL, et la mise sur pied de la Commission nationale de réforme curriculaire (CNRC) sont autant d’actions qui témoignent de la volonté du ministère de redéfinir la mission de l’école tout en agissant sur les problèmes urgents, affirme le directeur de la DES.


Délai pour les textes et bandes sonores
Apportant des précisions autour des activités de la Campagne, Job Maurice souligne que le délai prolongé pour la remise des bandes sonores et les procédures d’inscription expire au 30 avril. Ledit concours est ouvert à tout groupe constitué au moins de trois jeunes, âgés de 14 à 20 ans, inscrits à une école ou faisant partie d’un groupe organisé. Le formulaire d’inscription doit être dument complété et signé par l’institution dont fait partie le groupe de jeunes qui veut postuler au concours.

Aucun frais d’inscription n’est réclamé pour la participation audit concours et la durée d’une chanson ne devra pas excéder 4 minutes. La chanson peut-être chantée (a capella ou avec un accompagnement quelconque) et postée sur le site internet http://www.kenbetet.ht. Ou déposée directement dans les directions générales des deux ministères ou par le biais des directions départementales en régions.

Pour le concours littéraire qui s’adresse aux jeunes de la 3ème à la philo, le délai pour la remise des textes est fixé au 8 mai 2015. Les 10 premiers lauréats participeront à un grand spectacle de clôture prévu le 29 mai prochain.

Visite dans les lycées et découverte de talents
Voulant partager de plus près leurs idées avec le public cible, les artistes ont démarré une caravane de sensibilisation qui doit se rendre dans plusieurs lycées de la région métropolitaine. Ainsi, les lycées du Cent-cinquantenaire et Toussaint Louverture ont pu accueillir ce mardi les trois artistes avec l’intervention d’un des initiateurs de la Campagne, le ministre Nesmy MANIGAT qui effectuait une visite surprise. Une tournée riche qui a permis au titulaire du MENFP de découvrir plusieurs nouveaux talents chez les lycéens.

« Je suis très ému de voir ces talents au lycée et un directeur d’école avec tant de rigueur et de passion dans son travail de leader dans un secteur comme celui de l’éducation. Je comprends vite que nous devons, au niveau du ministère, nous arranger davantage pour accompagner les jeunes dans leur processus d’apprentissage », déclare souriant et fier le titulaire du MENFP, ébahi par la prestation improvisée de jeunes lycéens qui lui réservaient ainsi que les artistes, un accueil hors du commun au lycée Toussaint Louverture.

Tout en encourageant les jeunes à travailler pour fortifier leur avenir en suivant les prototypes de la société comme ces artistes impliqués dans la campagne, le ministre MANIGAT s’est dit enchanté du moment passé en compagnie des élèves qui, de leur côté, se sont montrés très enthousiastes de la visite surprise du ministre.
Les tournées vont continuer sur le terrain cette fin de semaine avec d’autres artistes de renom notamment Renette Désir et Princesse Eudes.

 

Bureau de presse/MENFP

 

 

 

Loading image. Please wait

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2013 © MENFP