Ministère de l'éducation nationale et de la formation professionnelle jQuery Tabs Demo | Papermashup.com


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

PSUGO : Des écoles exclues du Programme pour fraude

 

RÉPUBLIQUE D’HAITI

MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

 

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


 

PSUGO : Des écoles exclues du Programme pour fraude

 

 

Le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) informe le public en général qu’il a été décidé d’exclure 85 établissements scolaires du Programme de scolarisation universelle, gratuite et obligatoire (PSUGO) se trouvant à Carrefour et à Gros-Morne.


Cette décision fait suite à une enquête effectuée par l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC) sur 208 écoles privées impliquées dans ledit Programme dans la commune de Carrefour et 132 à Gros-Morne.


 Le rapport a révélé, d’une part, diverses irrégularités et fraudes ainsi que la non existence de plusieurs écoles et, d’autre part, l’incapacité de 64 écoles à prouver les effectifs de leur classe, en raison notamment de l’inexistence d’un cahier de présence.

Les fraudes portent notamment sur l’écart constaté entre le nombre d’enfants subventionnés et le nombre d’enfants effectivement en salle de classe. Les dossiers de ces écoles ayant un trop-perçu sont également transmis aux autorités judiciaires pour les suites utiles. Ainsi, ces écoles auront la possibilité de plaider leur cause et de clarifier leur situation.


Les fonds récupérés permettront à l’Etat de mieux remplir ses obligations envers les écoles respectant les termes du contrat et d’améliorer la qualité des apprentissages par la formation des maitres.

Le MENFP rappelle que cette action se situe dans le cadre des initiatives du gouvernement, sur demande du Président de la République, pour un recadrage du PSUGO afin d’améliorer l’efficacité du Programme au profit des enfants.


Le MENFP accorde un délai expirant au 14  juillet 2015 aux directeurs d’écoles ciblées dans le rapport pour les deux cas suscités afin qu’ils soumettent leurs doléances auprès des Directions départementales d’éducation (DDE) concernées.


Le MENFP attend les conclusions d’autres enquêtes en cours afin d’adopter de nouvelles mesures contre les écoles qui seraient impliquées dans des cas de fraude.

 

 

 

 

 

Bureau de Presse

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Rapport d’étape de l’Unité de Lutte contre la Corruption (ULCC), suite à une enquête effectuée à Gros-Morne et à Carrefour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2015 © MENFP