Ministère de l'éducation nationale et de la formation professionnelle jQuery Tabs Demo | Papermashup.com


Port-au-Prince, le 21 avril 2016
Education/Formation professionnelle/Installation

Jean David GENESTE, nouveau secrétaire d’Etat à la Formation professionnelle

 

Il a été installé dans ses fonctions, le mercredi 20 avril 2015, par le ministre a.i. de l’Education et de la Formation professionnelle, M. Abel Nazaire, qui l’a invité à poursuivre et à initier des chantiers porteurs pour le développement de ce sous-secteur.

     
 

 

La cérémonie s’est déroulée en présence de nombreux parlementaires de la 48ème et de la 49ème législatures, du directeur général du ministère, M. Renold TELFORT, de la secrétaire d’Etat sortante, Mme Marina Gourgue, du directeur général de l’Institut national de formation professionnelle (INFP) et de nombreux cadres du MENFP et de l’INFP.

Procédant à l’investiture de l’ex-parlementaire, le Ministre a.i. de l’Education et de la Formation professionnelle a rappelé l’importance de ce sous-secteur pour le développement du pays car, « aucun développement d’Haïti n’est possible sans accorder une place essentielle à la formation professionnelle, sans la formation de techniciens qualifiés appelés à œuvrer dans différents chantiers », selon lui.

M. Abel Nazaire a appelé, en ce sens, le nouveau secrétaire d’Etat à travailler, de concert avec les partenaires du sous-secteur, en vue de poursuivre et d’initier de nouveaux chantiers porteurs pour le développement du pays. Il faut « innover et trouver des alternatives viables pour renouveler les équipements (des centres professionnels) et former les techniciens dont le pays a besoin », a ajouté M. Nazaire. Il se réjouit du fait qu’un document de politique pour la réforme du secteur soit disponible et offre des pistes pour la refondation de ce sous-secteur.

Le Ministre Nazaire en a profité pour saluer les actions du prédécesseur de M. GENESTE, en l’occurrence Mme Marina GOURGUE, pour ses nombreuses réalisations.

Le nouveau secrétaire d’Etat à la Formation professionnelle dit mesurer les attentes et les défis qui l’attendent mais il se veut optimiste. Il se propose de remplir sa fonction « sous le signe de l’humilité, du travail bien fait, de la modernité et de la rectitude ».

Pour Jean David GENESTE, la formation professionnelle doit être la porte d’entrée de notre économie et de la production nationale. Dans cette perspective, il invite les différents acteurs de ce sous-secteur à     « fédérer nos forces et nos énergies et à dépasser autant que possible les considérations politiques qui bloquent, qui divisent et qui stérilisent l’action ».

Le secrétaire d’Etat GENESTE se fixe deux objectifs essentiels : Doter la secrétairerie d’Etat d’une Loi organique et réaliser une enquête sur le sous-secteur de la formation professionnelle afin de mieux connaitre ses potentialités et ses faiblesses.

Plaçant quelques mots en la circonstance, au bout de 4 ans et de 4 mois passés à la tête de l’institution, Mme Gourgue a salué le nouveau secrétaire d’Etat à la formation professionnelle en rappelant qu’un texte de Loi sur la formation professionnelle a été déposé au parlement depuis la 48ème législature. Elle dit souhaiter que les parlementaires accordent le bénéfice de l’urgence afin de doter le sous-secteur d’un cadre légal.

Notons que le ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique assume la fonction du titulaire a.i. du MENFP en l’absence du ministre Jean Beauvois DORSONNE, en mission au Costa-Rica pour la réunion des ministres d’Education de la Communauté des pays latino-américains et caribéens (CELAC), les 20 et 21 avril 2016.

 

 

 

 

 


Bureau de presse

 

 

 

 

 

DISCOURS D’INSTALLATION DU SECRETAIRE D’ETAT A LA FORMATION PROFESSIONNELLE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2016 © MENFP