Ministère de l'éducation nationale et de la formation professionnelle jQuery Tabs Demo | Papermashup.com




Education/UPR

L’Artibonite dotée de sa deuxième université publique

 

Port-au-Prince, le 18 Novembre 2016,

 

 

Le Ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, M. Jean Beauvois DORSONNE, a procédé, le vendredi 18 novembre, à l’installation du Recteur de la deuxième université publique dans l’Artibonite, le professeur Auguste D’MEZA, et lancé du même coup les activités de cette entité universitaire à St-Marc

 

     

 

Il s’agit de la onzième université publique en région (UPR) créée par le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle (MENFP). Cette nouvelle entité universitaire vient s’intégrer au réseau des universités publiques en régions, lancée le 30 juillet 2006, par décision ministérielle du MENFP et conformément aux dispositions constitutionnelles autorisant l’établissement des universités et écoles supérieures en régions.

Quatre filières d’études seront offertes aux étudiants dans un premier temps : Les Sciences de l’éducation, les Sciences de l’agriculture, les Sciences de Génie et le Droit, suivant les annonces des responsables de l’Université publique du Bas-Artibonite à St-Marc (UPBAS) créée par circulaire ministérielle, en date du 3 novembre 2016, signée du ministre DORSONNE.

Pour le titulaire du MENFP, originaire du Bas-Artibonite, l’UPBAS doit répondre aux défis de cet espace géographique chargé de potentiels économiques. Elle est l'expression d'une forte volonté des autorités compétentes de créer une université de proximité après un diagnostic de la situation de la sous-région, souligne le ministre DORSONNE.

Fortement applaudie par l’assistance, composée, entre autres, du Président de la Cour de Cassation, des députés et sénateurs de l’Artibonite dont CANTAVE et  LATORTUE, des aspirants étudiants et des notables de la ville de St-Marc, le numéro Un du MENFP revendique son appartenance à la cité et la nécessité de contribuer au développement de la région qui l’a vu grandir et dont il a bénéficié des fruits de l’éducation.

C’est un grand moment, selon lui, pour les artibonitiennes et artibonitiens, notamment celles et ceux vivant dans les communes de Saint-Marc, La Chapelle, Verrettes, Liancourt, Desdunes, l’Estère etc. Une grande opportunité pour les jeunes vivant dans les sections communales avoisinantes comme Delugé, Bois-Neuf, Goyavier, La Louere, Bocozelle, Charrette…

Aider et Protéger ce patrimoine collectif
Appelant tous les acteurs à œuvrer avec le Recteur D’MEZA pour la protection de ce patrimoine collectif qu’est l’UPBAS, le ministre DORSONNE indique «  l’Université est un bien public qui doit être protégé par-delà tous les clivages. La noble tâche assignée au Recteur D’Meza, est d’autant plus lourde et encore plus noble en tant que premier Recteur appelé à solidifier les pierres de fondation. Cela nécessite une compréhension élargie et une franche collaboration de chaque acteur impliqué dans la chaîne de gestion de l’UPBAS (…). Cela exige du courage, de la détermination et du dévouement patriotique. Le Recteur n’y parviendra pas sans vous,  a souligné le ministre. L’UPBAS est l’Université inclusive de toute la communauté, accessible à toutes et à tous selon des exigences non partisanes. Elle doit être gérée par des gens compétents et soucieux de leur mission ».

En cela, le ministre de l’Education nationale a salué l’engagement du Recteur Auguste D’MEZA qui a accepté de mettre ses compétences, son savoir-faire et son expérience au service de la communauté artibonitienne.

Faire de l’UPBAS une référence dans l’enseignement supérieur
Pour sa part, le premier Responsable de l’UPBAS a affirmé sa ferme volonté de faire de cette université une référence dans le domaine de l’enseignement supérieur avec la collaboration de tous les acteurs de la cité et des amis de la diaspora qui ont déjà manifesté le désir de lui donner leur support.

Le Recteur D’MEZA a profité pour remercier le ministre DORSONNE pour sa confiance placée en lui et pour cette décision combien importante de créer une structure universitaire publique dans le Bas-Artibonite en vue de répondre aux nombreuses demandes de la jeunesse estudiantine.

Notons qu’une Commission composée de hauts cadres du MENFP et de membres du cabinet du ministre avait été créée par le titulaire du MENFP en vue de contribuer à la mise en place de l’UPBAS.

 

 

Bureau de presse/ MENFP

 

 

 

 

 

 
DISCOURS DU MINISTRE A L’OCCASION DE LA CÉRÉMONIE D’INSTALLATION DU RECTEUR, M. AUGUSTE D’MEZA

 

 

 

 

 

Loading image. Please wait

 

 

 

 

 

 

© 2016 © MENFP