Ministère de l'éducation nationale et de la formation professionnelle jQuery Tabs Demo | Papermashup.com


COMMUNIQUE DE PRESSE

Participation d’Haïti à la 12ème Réunion internationale sur la première enfance et l’éducation préscolaire

 

La Havane, 12 juillet 2016 ,

 
   
   

 

RÉPUBLIQUE D’HAITI

MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

Participation d’Haïti à la 12ème Réunion internationale sur la première enfance et l’éducation préscolaire

 

 

 

Une délégation du ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) participe à la 12ème Réunion internationale sur la première enfance et l’éducation préscolaire qui se tient au Palais des Conventions à La Havane (Cuba), du 11 au 15 juillet 2016.

Organisé par le Centre de référence latino-américain pour l’éducation préscolaire (CELEP) et le ministère de l’Education de Cuba, ce sommet réunit environ une vingtaine de représentants de pays de l’Amérique latine, de la Caraïbe et de l’Europe sur les problématiques de la Petite enfance et le partage d’expériences et de recherches dans le domaine.

Le titulaire du MENFP, M. Jean Beauvois DORSONNE, qui préside la délégation haïtienne se réjouit de prendre part à cette importante rencontre qui aborde des sujets importants, actuellement objet de réforme en Haïti. Le Ministre DORSONNE rappelle, en ce sens, qu’Haïti dispose d’un document de politique sur la Petite enfance, récemment validé par les partenaires du secteur de l’éducation. Il reste cependant une étape essentielle, ajoute-t-il, la mise en œuvre des actions qui impliquent la participation et la collaboration de tous les acteurs publics et privés.

Saisir le momentum pour la Petite enfance

De plus, un curriculum a été élaboré et adopté pour le préscolaire donnant les grandes orientations pour l’encadrement des enfants, indique-t-il. M. DORSONNE estime qu’il s’agit d’un momentum clé pour le développement de ce secteur longtemps délaissé au libre cours de chaque intervenant. Le ministre pense que Haïti pourra s’inspirer des meilleures pratiques pour l’implémentation du DIPE tout en innovant et en tenant compte des limitations de ressources.

Il est absolument important de donner sa place à la Petite enfance dans la réforme en cours du secteur de l’éducation, souligne le Ministre DORSONNE. A l’instar des difféntes études réalisées par des chercheurs, le numéro Un du MENFP reconnait que les premières six années sont capitales dans la formation de l’enfant et de sa personnalité. Il invite, dans cette perspective, tous les agents éducatifs et les partenaires à s’impliquer dans la mise en œuvre du Document intégral de la Petite enfance (DIPE) en Haïti.

La directrice du Bureau de gestion du préscolaire (BUGEP), Mme Marie Yolaine VANDAL, qui accompagne également la délégation, partage cet avis en reprenant le slogan du DIPE « Yo pa bati kay chanmòt san fondasyon ».

Mme VANDAL dit apprécier la qualité des échanges au cours de la première journée des travaux portant notamment sur la diversité culturelle et le développement intégral de la première enfance, le curriculum de la première enfance ainsi que la protection des droits des enfants.

Favoriser le développement intégral de l’enfant

Faisant le point sur le thème de ces assises internationales « De la gestation à l’avenir. La diversité culturelle et le développement intégral », la directrice du CELEP, Mme Miriam DIAZ, fait remarquer qu’il est important de bien comprendre l’évolution du fœtus à l’enfant afin de bien cerner son développement et favoriser son plein épanouissement. Il s’agit aussi, selon elle, de bien saisir tous les facteurs pouvant permettre un développement intégral de l’enfant au regard de son parcours.

Vers un renforcement de la coopération en éducation avec Cuba

Le ministre DORSONNE a profité de son séjour dans la capitale cubaine pour aborder certains aspects de la coopération haïtiano-cubaine en éducation. Reçu en audience au ministère de l’éducation de Cuba par son homologue, Mme Ena Elsa Valasquez COBIELLA, le titulaire du MENFP a évoqué les perspectives d’un renforcement de la coopération au niveau du préscolaire et du secondaire, au-delà de la question d’alphabétisation.

Mme COBIELLA se dit totalement ouverte et disposée à élargir les champs de coopération avec Haïti, en évoquant son récent passage au pays en 2014. Elle en a profité pour inviter le Ministre DORSONNE à participer, fin Janvier 2017, à un Sommet international sur la Pédagogie à la Havane. Une invitation bien accueillie par la délégation haïtienne.

 

 


Bureau de presse/MENFP
Miloody Vincent, Dir. Com.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2016 © MENFP