Ministère de l'éducation nationale et de la formation professionnelle jQuery Tabs Demo | Papermashup.com




Education/Installation/MENFP

Pierre Josué Agénor Cadet investi comme nouveau ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle.

 

Port-au-Prince, le 22 Mars 2017,


Le nouveau ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), M. Pierre Josué Agénor Cadet, a été installé, le mercredi 22 mars 2017 par le ministre de l’Économie et des Finances, M. Jude Alix Patrick Salomon, par délégation du Premier ministre, Jack Guy Lafontant.



La cérémonie s’est déroulée au local de l’Unité de coordination des projets (UCP), situé à Pacot, en présence de parlementaires, de directeurs techniques et départementaux, d’anciens ministres de l’Éducation, des représentants de la coopération bi et multilatérale, d’associations socio-professionnelles, des cadres et employés du ministère, mais aussi des parents et amis de l’intéressé.

Le directeur général du MENFP, M. Louis Mary Cador  qui prenait la parole en levée de rideau, salue l’arrivée du nouveau titulaire du ministère et dit croire en ses expériences dans le secteur éducatif pour relever les défis auxquels il va désormais faire face.

Passant avec plaisir et brio le maillet au nouveau titulaire, le ministre sortant, M. Jean Beauvois Dorsonne qui en profitait pour dresser brièvement un bilan de son passage à la tête du MENFP pendant les 11 derniers mois et 22 jours, dit être rassuré que le ministre Pierre Josué Agénor Cadet, normalien, éducateur de carrière, écrivain, journaliste, et connaisseur du secteur, va continuer à œuvrer à l’amélioration du système éducatif haïtien.


Il rappelle par ailleurs avoir pris, dans un contexte particulièrement difficile, les commandes de cette grande machine qu’est le ministère de l’Éducation nationale qui joue un rôle d’avant-garde dans la société haïtienne.

« Évidemment, en dépit des réalisations, beaucoup de chantiers n’ont malheureusement pas pu être achevés, faute de crédit budgétaire. Mais tout n’est pas perdu. Il revient au nouveau titulaire de poursuivre et de consolider les acquis, tout en initiant de nouveaux chantiers pour le renouveau du système », déclare M. Dorsonne qui souhaite en passant du succès à son successeur.

Faire face aux défis majeurs
Procédant à l’installation de M. Cadet, le ministre de l’Économie et des Finances, Jude Alix Patrick Salomon qui intervenait au nom du Premier ministre, dit espérer que le nouveau chargé de l’Éducation du pays saura faire face aux multiples défis du secteur et accordera plus d’attention aux dossiers prioritaires afin de répondre aux besoins de la population dont la demande en éducation demeure croissante.

Le ministre Salomon conseille à son collègue Cadet, de se mettre avec tact et intelligence, au service de l’éducation du pays dans l’intérêt de tous les enfants haïtiens, principaux acteurs du secteur qui doivent assurer la relève et conduire la barque de la nation.

« L’histoire du monde nous enseigne que les pays en grande difficulté ayant réussi leur mutation, ont toujours mis l’emphase sur l’éducation. L’éducation et le perfectionnement des ressources ont toujours constitué et constituent encore pendant longtemps un atout majeur dans le relèvement des temps», rappelle le ministre Jude Alix Patrick Salomon.

D’après le nouveau grand argentier de la République qui félicite la nomination de son collègue Cadet tout en lui indiquant de nombreux chantiers auxquels il doit porter une attention particulière dans la gestion de la chose éducative, les postes de responsabilité ne doivent plus être vus comme des positions de prestige, mais plutôt comme des positions de service.

Tout est prioritaire dans le secteur
Dans son allocution de circonstance, le nouveau ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, M. Pierre Josué Agénor Cadet a remercié le président de la République, M. Jovenel Moïse et le Premier ministre, Jack Guy Lafontant pour la confiance placée en lui et promet publiquement de se mettre à la hauteur de la tâche.

Le nouveau locataire du MENFP dit reconnaitre les nombreux défis qui l’attendent et admet que la besogne ne sera pas facile. Cependant, il croit qu’elle n’est toutefois pas au-dessus de ses capacités non plus. Il dit naturellement compter sur la collaboration de tous les agents du système quel que soit leur niveau d’affectation pour pouvoir réussir, sans oublier le concours des partenaires nationaux et internationaux qui épaulent le secteur sans marchandage.

Il salue les initiatives de ses prédécesseurs pour avoir entrepris des actions visant la réforme du système éducatif. Outre une série de dossiers dont il en fait sa principale priorité, tels que : les nouvelles technologies à l’école haïtienne, la cantine scolaire, sans oublier le dossier des enseignants en situation irrégulière et les arriérés de salaire qui constitue une véritable épine sous les pieds du ministère, le nouveau titulaire s’engage également à poursuivre le dialogue social afin d’améliorer les conditions de travail des enseignants et l’apprentissage des enfants.

Cependant, pour arriver à résoudre les nombreux problèmes auxquels fait face le secteur, le ministre Cadet dit miser énormément sur l’appui des partenaires techniques et financiers, toujours aptes à appuyer le MENFP dans ce combat visant l’augmentation de l’offre scolaire, la satisfaction de la demande sans cesse croissante, la gouvernance du système et l’amélioration de la qualité.

Notons que le ministre Pierre Josué Agénor Cadet âgé de 55 ans, a passé 33 ans dans l’enseignement comme professeur des sciences sociales et de littérature. Il a déjà travaillé dans 19 établissements scolaires dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, journaliste, écrivain qui a 22 productions intellectuelles dans son répertoire.

 



Bureau de communication/MENFP

 

 

Loading image. Please wait

 

 

 

© 2017 © MENFP