Ministère de l'éducation nationale et de la formation professionnelle jQuery Tabs Demo | Papermashup.com


Éducation/coopération BID-MENFP

Vers un nouvel Agenda de coopération entre le MENFP et la BID

 

 

 

 

 

 Un atelier de travail de trois jours portant sur des projets de coopération entre la Banque interaméricaine de développement (BID) et le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) se tient depuis ce lundi 23 février à l’hôtel Montana. Plusieurs hauts cadres du ministère ainsi que plusieurs experts de la BID et de l’International Association for the Evaluation of Education Achievement (IEA) prennent part à ces assises.


Les techniques d’évaluation nationale du système éducatif et la stratégie de financement de l’éducation sont les deux principaux thèmes qui seront abordés au cours de cette rencontre. Il s’agira notamment de mettre en place les outils susceptibles de permettre la réalisation de l’évaluation du système éducatif haïtien en comparaison avec d’autres systèmes éducatifs.


Il est aussi question aussi de redéfinir l’Agenda de coopération entre le MENFP et la Banque interaméricaine de développement (BID), initié après le séisme de 2010. La BID s’était notamment engagée à accompagner MENFP à hauteur 50 millions de dollars américains pour la mise en œuvre du Plan opérationnel 2010-2015 qui en est actuellement à sa phase finale. Dans la perspective de l’agenda post 2015, le ministère est en quête de nouveaux financements pour les besoins du secteur.

 

Intervenant lors de la cérémonie d’ouverture, le directeur général du MENFP, M. Renold Telfort, a souligné l’importance de cet Atelier de travail car, la stratégie du financement du secteur de l’éducation doit se renforcer. 

 

Le titulaire du MENFP, M. Nesmy Manigat, a abondé dans le même sens insistant sur la nécessité de poursuivre la réforme éducative pour une nouvelle école haïtienne axée sur la réussite scolaire. L’Atelier s’inscrit dans cette dynamique de changement à apporter afin que les projets aient l’impact attendu en salle de classe. « C’est un des moments forts où nous disons plus que jamais que les décideurs soient présents dans les salles de classe », a affirmé le titulaire du MENFP.

 

 


 

  Bureau de presse

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2013 © MENFP