Ministère de l'éducation nationale et de la formation professionnelle jQuery Tabs Demo | Papermashup.com


Education/ Uniforme/Ecoles publiques

Les couleurs de l’uniforme unique dévoilées au grand public

 

Ça y est ! La communauté éducative est désormais informée des couleurs de l’uniforme unique que les élèves des écoles publiques vont porter à compter de l’année académique 2015-2016.Une décision issue d’un processus de consultation des principaux acteurs que le ministre Nesmy MANIGAT a présenté au grand public, le vendredi 10 avril 2015, lors d’une conférence de presse.


   

Plusieurs élèves et responsables de différents lycées de la capitale ont pris part à cette présentation, déroulée à la salle Joseph C. Bernard du bureau central du ministère de l’Education nationale. Le titulaire du MENFP, tout souriant et détendu, en a fait l’annonce tout en rappelant que le choix des couleurs est issu d’un processus participatif impliquant élèves et chefs d’établissements scolaires.

Ainsi, dès la prochaine rentrée scolaire de septembre 2015, les élèves de la 1ère à la 9e Année fondamentale porteront une chemise ou corsage à carreaux de couleur bleu marine et blanc sur un pantalon ou une jupe bleu marine. Quant à ceux du secondaire, ils seront vêtus d’une chemise ou d’un corsage bleu ciel et d’un pantalon ou d’une jupe bleu marine.

Expliquant le fondement de cette décision, le ministre MANIGAT a souligné la nécessité de développer chez les jeunes cet esprit d’appartenance à une même école publique. Il répond aussi, selon lui,  à un souci d’intégration, de camaraderie, d’inclusion, de fraternité, du vivre ensemble, d’égalité de traitement et de sécurité de tous les élèves des écoles nationales et des lycées de la République. Il permettra également, par des économies d’échelle, de réduire le coût d’achat des uniformes pour les parents, a ajouté le ministre.  
Soulignant les agressions dont ont été victimes récemment plusieurs lycéens et lycéennes, identifiés de par leur uniforme différent, le numéro Un du MENFP estime que ceci pourrait atténuer ce climat de violence avec l’identité commune de l’uniforme unique. 

Abondant dans le même sens, Fleuriot Jean Gérard, directeur du Lycée Jean-Jacques Dessalines, a indiqué que ce résultat vient d’un large consensus qui n’était pas facile, en raison des préférences différentes des acteurs qui avaient trois choix possibles. Il applaudit la décision finale qui, dit-il, paraît plaire à tous.

Danaëlle Dominique et Spencer Orphé, respectivement élèves de rhéto aux lycées Marie-Jeanne et Toussaint Louverture, ont applaudi l’initiative qui apportera, croient-ils, une grande unité au sein des élèves des écoles publiques. Malgré l’attachement de certains à leur ancienne uniforme -comme au lycée Marie-Jeanne- ils ont fini par adhérer à cette démarche, devant les arguments convergents de plus d’uns.

Voulant dissiper certains doutes quant au contrôle du marché des tissus d’uniforme, le ministre Nesmy Manigat a précisé que le gouvernement ne va pas se suppléer aux importateurs. Ces derniers continueront à mener leurs opérations commerciales comme par le passé.

Au cas où la nouvelle décision entrainerait certains préjudices financiers, il souligne que l’Etat verrait comment les aider à compenser les coûts en leur offrant des avantages fiscaux, a soutenu le ministre de l’Education nationale, en rappelant au passage que cette décision a été prise depuis novembre 2014, lors d’un Conseil de gouvernement, retransmis en direct sur plusieurs radios et télévisions.

Laissant une certaine liberté pour l’application de cette mesure au cours de la première année de mise en œuvre, le ministre MANIGAT souligne qu’aucune spécification ne sera donnée sur la qualité des tissus. Ce qui donne une marge de manœuvre aux importateurs. De plus, aucune exigence ne sera faite également sur le modèle de confection des uniformes.

Seule nuance, chaque direction d’école aura le loisir de choisir son badge d’identification à placer devant le corsage ou la chemise de ses élèves.

 

 

 

Bureau de presse/MENFP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2015 © MENFP