Ministère de l'éducation nationale et de la formation professionnelle jQuery Tabs Demo | Papermashup.com




Education / MENFP / EXAMENS D'ETAT

Conférence de presse autour des examens D'Etat ce mercredi 28 juin 2017.

 

Port-au-Prince, le 28 Juin 2017,

 

 

 

 

Loading image. Please wait

 

 

 

Conférence de presse autour des examens D'Etat ce mercredi 28 juin 2017.

Le Ministre de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, Pierre Josué Agénor CADET, accompagné du Directeur général, Dr Meniol JEUNE, du directeur du BUNEXE, Renan Michel, du directeur de la DES, Maxime Mésilas, du directeur de la DFP, Rood Karl Fleurant, et de la directrice de l'enseignement fondamental, Nadine Henry, ont fait le point sur l'organisation des examens d'Etat et les actions prévues d'ici à la passation des épreuves.

Rappelant les enjeux et l'importance des examens d'Etat, le Ministre CADET a souligné les dépenses consenties par l'Etat et les familles pour la formation des jeunes qui vont être évalués.

Les examens d'Etat mobilisent les corps de l'Etat et de la société en général car, il s'agit de l'avenir des jeunes, a ajouté le numéro Un du MENFP. Aucune personne ne saurait s'opposer aux examens d'Etat, a précisé le Ministre qui lance une mise en garde à tous ceux qui auraient de mauvaises intentions

Le Ministre  a, par ailleurs, lancé un avertissement à tous les fraudeurs en particulier aux directeurs d'écoles et à tous ceux qui cherchent à tromper la vigilance du MENFP en matière de validation des candidats.

Pour sa part, le directeur général  du MENFP a insisté sur l'application stricte cette année des consignes en matière de sécurité est d'interdiction des cellulaires dans les centres d’examens.

Renan Michel a donné des infos sur l'horaire des examens de 9ème année fondamentale et des Écoles normales d'instituteurs tout en faisant un état des lieux pour le bac sur la question de validation des candidats.

Nadine Henry, directrice de l'enseignement fondamental, a prodigué  quelques conseils aux candidats et les invite à faire le choix des textes soit en créole ou en français.

Un programme  à compétences minimales a été élaboré qui tient compte des jours de classe perdus au cours de l'année académique, a indiqué Mme Henry.

 

 

 



Bureau de communication/MENFP

© 2017 © MENFP