Ministère de l'éducation nationale et de la formation professionnelle jQuery Tabs Demo | Papermashup.com


Port-au-Prince, le 27 avril 2016
Education/Examens d’Etat/Lancement campagne communication

Le MENFP fait le point sur les examens d’Etat

 

A moins de deux mois des échéances des épreuves officielles, les responsables du ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) ont fait le point sur l’organisation. Tout semble être sous contrôle à date pour le bon déroulement des examens, sauf quelques irritants concernant des candidats non validés aux épreuves de philo qui pourraient dépasser plus de 12 000. Une véritable source de préoccupation pour le MENFP.

     
 

 

Plus de 400 000 candidats sont attendus aux examens d’Etat de l’année académique 2015-2016, a indiqué Jackson PLETEAU, Inspecteur général (IG) du MENFP. Intervenant au nom du Directeur général du ministère, Renold TELFORT, M. Pléteau a rappelé les changements intervenus dans le système d’évaluation national depuis l’introduction des 12 mesures de réforme du système éducatif, au cours de l’année académique 2014-2015.

Désormais, a-t-il-souligné, il n’existe qu’un seul examen au niveau de 9ème année fondamentale et un seul examen de fin d’études secondaires, en plus des examens des Ecoles normales d’instituteurs (ENI) et des Centres d’éducation familiale (CEF).

Suivant les informations fournies par l’IG, le processus de préparation des épreuves, prévues au cours de la période allant du 13 au 30 juin, évolue très bien jusqu’à date. Seul souci, la question de non validation des candidats qui ne respectent pas les critères d’inscription aux examens du bac unique (Philo).
Quid de la non validation des candidats

Ils sont plus de 12 000 à ne pas répondre aux critères du MENFP devant faciliter la validation du candidat aux examens du bac, informe M. PLETEAU. Il en a  profité pour souligner que deux notes de rappel ont été publiées en ce sens par le ministère en date du 5 février et du 7 mars. Ainsi, pour être habilité à participer aux épreuves de juin 2016, le candidat doit :

1. Etre validé en rhéto, c’est-à-dire :
a) réussir en classe de seconde dans une école accréditée par le MENFP ;
b) réussir en classe de 9ème  année, au moins trois ans auparavant, en d’autres termes au cours ou avant l’année académique 2011-2012 ;
2. Réussir en classe de rhéto dans une école accréditée par le MENFP.
De plus, suivant les précisions apportées par le représentant du Directeur général, il a été recensé dans la base de données du MENFP, plus de 2000 cas de doublons. Il s’agit en fait de candidats qui se sont inscrits aux examens dans deux départements.

Cas de doublons…cas frauduleux
Le directeur du Bureau national des examens d’Etat (BUNEXE) se veut formel sur ces cas. Les candidats ont jusqu’au 13 mai pour faire un choix sur leur lieu véritable de passation des épreuves. Sinon, ils ne seront pas autorisés à prendre part aux examens. Il s’agit, selon M. Renan MICHEL d’éviter des cas de fraudes avec les deux fiches qui pourraient être émises pour un même candidat.

M. Michel note aussi d’autres cas de doublons frauduleux qui concernent des candidats qui ont échoué dans un département et qui, à l’aide d’un faux carnet scolaire et d’éventuelles complicités de responsables d’écoles, arrivent à s’inscrire au cours de la même année en classe supérieure afin d’obtenir leur validation en philo.

Il n’y a aucune possibilité pour ces candidats d’obtenir une fiche en vue de participer aux épreuves de philo, insiste le directeur du BUNEXE. Au contraire, ces candidats fraudeurs ainsi que leurs complices s’exposent à d’éventuelles poursuites légales du MENFP. De plus, lesdits responsables d’écoles peuvent être sanctionnés par le MENFP, par retrait de la licence ou l’interdiction de présenter des candidats aux examens d’Etat, pendant deux ou plusieurs années.

S’informer à temps…
M. Michel invite, en ce sens, les parents et tout candidat à s’informer auprès de leur école ou de la Direction départementale d’éducation de leur région sur l’état de leur dossier afin qu’ils ne soient pris au dépourvu à la dernière minute car, certains responsables d’établissements scolaires gardent, à dessein, les informations. Rappelant les dates des examens d’Etat, suivant le calendrier scolaire 2015-2016, le directeur du BUNEXE précise :

 
  • 9ème AF : 13 au 15 juin
  • ENI : 13 au 16 juin
  • CEF : 13 au 17 juin
  • Bac : 27 au 30 juin


Par ailleurs, Joseph Job MAURICE, directeur de l’enseignement secondaire, a informé du travail en cours d’actualisation des programmes mis en ligne en vue d’accompagner les candidats aux examens du bac. En attendant, Il invite les intéressés à consulter le site du MENFP : www.menfp.gouv.ht afin d’avoir accès à ces outils de support aux candidats préparés par la DES.

Nadine Henry, directrice de l’enseignement fondamental, a fait le point, de son côté, sur l’élaboration des épreuves et le montage des textes d’examens de 9ème année fondamentale qui en sont à leur phase finale, a-t-elle souligné.

 

 

 


Bureau de presse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2016 © MENFP